ConformitéEnvironnement et énergie

Que sont les critères ESG (Environmental, Social and Governance) ?

Pourquoi les entreprises doivent-elles connaître les critères ESG ?

Au cours des dernières années, nous avons assisté à une préoccupation croissante de la société envers différents aspects liés au développement durable. Comme il ne pouvait en être autrement, cet intérêt s’est également reflété dans le monde des affaires, au point que l’investissement durable en Espagne a augmenté de 36 % en 2019, comme le révèle l’étude 2020 de Spainsif.

Mais qu’entendons-nous exactement par investissement durable ?

Communément appelé investissement socialement responsable (ISR), il s’agit d’un type d’investissement qui, outre l’analyse financière, prend en compte le respect des critères ESG (Environmental, Social and Governance ou Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance en français). Ce type de facteurs sont de plus en plus utilisés lors du financement d’une activité.

Un peu d’histoire sur la durabilité des entreprises

En soi, les concepts d’investissements ou de critères durables ou éthiques ne sont pas nouveaux. Dès les années 1990, l’évolution de l’investissement durable était une réalité et le Dow Jones Sustainability Index, le premier indice mondial à introduire des critères de durabilité, vit le jour. Peu après, l’Organisation des Nations unies (ONU) fit un grand pas en avant en lançant les Principes pour l’investissement responsable.

Au cours des dernières années, nous avons assisté à diverses initiatives législatives au niveau européen et national visant à promouvoir la durabilité dans les entreprises, telles que la loi sur l’information non financière, la définition de la taxonomie durable de l’UE (qui classe les activités qui contribuent à atténuer le changement climatique et à s’y adapter) et la création des dénommées « obligations vertes » pour le financement de projets environnementaux.

Il n’est donc pas surprenant que le nombre de recherches du sigle ESG ait explosé ces dernières années.

*Nombre de recherches du sigle ESG en Espagne (Google Trends)

Connaître les critères ESG

Dans ce cadre actuel où la société exige un développement plus durable, permanent et éthique (un scénario sous la protection croissante de la législation et des réglementations européennes), les entreprises ont décidé d’intégrer divers facteurs environnementaux, sociaux et de bonne gouvernance dans leur stratégie commerciale.

Des questions telles que les risques climatiques et de transition vers le changement climatique, le manque de ressources naturelles, la pollution et les déchets, la consommation d’énergie, l’évaluation environnementale des produits et services des fournisseurs et la gestion des indicateurs environnementaux, ainsi que les opportunités environnementales et autres questions pertinentes, sont ainsi prises en compte.

Ce critère englobe des questions telles que les facteurs liés à l’emploi, la conciliation familiale, l’égalité au sein de l’entreprise, la bonne ambiance au travail, les conditions de travail et la prévention des risques, la rétention des talents, la cybersécurité et la sécurité de l’information, y compris la protection des données à caractère personnel des personnes concernées.

Ce critère comprend des éléments liés à la gouvernance d’entreprise et au comportement et à la transparence de la société, tels que la qualité et l’efficacité de l’organe directeur, les contrôles internes et la définition des responsabilités et des autorités, la gestion des risques, les critères d’audit et les politiques, directives et codes nécessaires établis par la haute direction.

Avantages d’une stratégie ESG

Comme nous l’avons vu dans cet article, ces aspects sont pris très au sérieux, c’est pourquoi les entreprises qui se soucient de l’environnement, qui sont socialement responsables et qui ont une bonne gouvernance d’entreprise devraient être favorisées à l’avenir (encore plus si possible) par la réglementation européenne et espagnole. Dès fin 2020, l’Europe a commencé à élaborer une nouvelle proposition sur la Gouvernance d’entreprise durable. Une révision de la directive sur l’information non financière et l’approbation en Espagne d’une nouvelle loi sur la prévention du blanchiment de capitaux sont également attendues. Enfin, le 20 mai dernier, la loi 7/2021 du 20 mai sur le changement climatique et la transition énergétique a été approuvée en Espagne.

En outre, comme nous l’avons vu ces dernières années, une mauvaise gestion de l’un de ces facteurs de durabilité par les entreprises peut avoir un impact médiatique susceptible d’avoir une répercussion dramatique sur l’image de l’entreprise, surtout si l’on tient compte du rôle des réseaux sociaux dans l’image de marque.

Enfin, n’oublions pas que les entreprises sont en fin de compte dirigées et gérées par des personnes, et que nombre d’entre elles sont de plus en plus préoccupées par des questions telles que le changement climatique ou la conciliation familiale et visent à créer et à maintenir une entreprise éthique et durable.

Comment pouvons-nous vous aider ?

Historiquement, GlobalSuite Solutions possède une solide expérience dans des projets liés aux critères ESG, tels que les projets environnementaux (ISO 14001 et empreinte carbone), de prévention de délits, de lutte contre la corruption et de conformité (basés respectivement sur les normes ISO 19601, ISO 37001 et ISO 37301), les projets liés à la loi sur les informations non financières, les projets dans le domaine de la sécurité de l’information et de la protection des données, de continuité des activités et de gestion des crises, de gestion des risques, etc. Cette expérience nous a permis de concevoir un projet global pour la mise en conformité des entreprises par rapport aux principales exigences ESG, en abordant de manière intégrée les trois piliers de la durabilité des entreprises et en tirant parti de toutes les fonctionnalités et avantages de notre outil de gestion GlobalSUITE®.

D’autres articles