CybersécuritéSécurité

Qu’est-ce que la cybersécurité ?

Aujourd’hui, de plus en plus d’appareils sont connectés, tant au niveau professionnel que personnel, ce qui entraîne un plus grand nombre de vecteurs d’attaque qui doivent être protégés et surveillés par le biais de la cybersécurité. Chaque utilisateur est exposé à des attaques quotidiennes et de plus en plus fréquentes.

D’où la question : qu’est-ce que la cybersécurité ?

La cybersécurité est la pratique consistant à protéger les dispositifs, les réseaux, les systèmes et les données contre les cyberattaques. En d’autres termes, il s’agit de la gestion de la sécurité informatique ou de la sécurité de la technologie de l’information.

À quelles menaces ou attaques les entreprises sont-elles exposées ?

Actuellement, les entreprises évoluent dans un environnement technologique toujours changeant où les systèmes d’information basés sur la technologie sont présents sous une forme ou une autre dans la plupart de leurs processus.

Sans oublier l’utilisation croissante d’appareils mobiles et de services en nuage pour mener à bien les activités, ce qui offre de nouvelles opportunités mais n’est pas sans risques. C’est pourquoi la cybersécurité dans les entreprises gagne en importance et toutes les mesures nécessaires doivent être mises en œuvre pour se protéger contre les différentes attaques malveillantes existantes.

Les attaques malveillantes présentent divers objectifs liés aux informations confidentielles, à leur accès, à leur modification, à leur destruction ou à l’extorsion des utilisateurs, et d’autres objectifs tels qu’interrompre la continuité de l’activité.

Ces attaquants profitent des vulnérabilités connues des logiciels, ou de celles qu’ils parviennent à détecter, pour les exploiter et effectuer une action non souhaitée par l’utilisateur légitime et, par conséquent, l’entreprise. Ils profitent également des mauvaises configurations ou du manque de sensibilisation des utilisateurs, qui constituent un premier moyen d’accès aux systèmes d’information.

Méthodes d’attaque les plus courantes en matière de cybersécurité

  • Phishing -> Également appelées usurpation d’identité, ces attaques se font par le biais de courriels frauduleux qui tentent de se faire passer pour des e-mails provenant de sources fiables. Ils visent à voler des données sensibles telles que les numéros de cartes de crédit, ainsi que les informations de connexion aux systèmes informatiques.
  • Malware -> Il s’agit d’un type de logiciel conçu pour obtenir un accès non autorisé ou endommager un équipement informatique. Il existe de nombreux types de logiciels malveillants et chacun d’entre eux cible d’une manière différente : virus, chevaux de Troie, logiciels espions, rançongiciels, logiciels publicitaires, réseaux d’ordinateurs zombies, etc.
    • Ransomware -> Au cours des dernières années, les ransomwares ou rançongiciels sont devenus les logiciels malveillants les plus populaires en raison de l’impact de leurs attaques et de leur fréquence. Leur objectif est d’exiger de l’argent en bloquant le système informatique ou l’accès aux fichiers jusqu’à ce que le paiement soit effectué. Le paiement ne garantit pas que les fichiers seront récupérés ou que le système sera restauré.
  • Ingénierie sociale -> Il s’agit d’une tactique utilisée par les attaquants pour tromper un utilisateur légitime pour le faire révéler des informations confidentielles afin de lui extorquer de l’argent ou d’obtenir des données précieuses pour une attaque ultérieure. Cette tactique peut être combinée avec n’importe laquelle des menaces ci-dessus.
  • Déni de service -> Attaque qui empêche un système informatique de répondre à des demandes légitimes en surchargeant les réseaux et les serveurs avec du trafic indésirable. Cela rend le système inutilisable et empêche l’entreprise de réaliser des fonctions essentielles.
  • Attaque du type « Man-in-the-middle » -> Attaque dans laquelle le cybercriminel intercepte la communication entre deux personnes pour voler des données. Par exemple, un attaquant pourrait intercepter les messages transmis sur un réseau Wi-Fi non sécurisé.

Comment pouvons-nous empêcher la concrétisation de ces menaces ou ces attaques ?

Les entreprises doivent appliquer une stratégie de cybersécurité pour identifier les risques auxquels elles sont exposées, cerner les faiblesses et mettre en place des processus et des outils pour détecter et atténuer les attaques ou menaces potentielles.

Tout d’abord, un inventaire des actifs et des logiciels actualisé doit être disponible afin de connaître les risques potentiels auxquels l’entreprise est exposée. Par la suite, il est recommandé d’effectuer un audit pour déterminer son état en matière de cybersécurité et définir les prochaines étapes.

Quel que soit le résultat de l’audit, il convient d’établir au moins les contrôles suivants :

  • Disposer de politiques et de règles de sécurité.
  • Disposer d’un système de contrôle d’accès logique.
  • Mettre en place un système de copies de sauvegarde.
  • Disposer d’un logiciel anti-malware dans les équipements.
  • Mettre en place une politique de mise à jour des logiciels.
  • Disposer d’outils pour appliquer la sécurité dans le réseau, tant interne qu’externe.
  • Contrôler les supports d’information pendant leur durée de vie utile.
  • Tenir un registre des activités afin de pouvoir suivre toutes les actions.
  • Mettre en œuvre un plan de continuité des activités.
  • Disposer d’un plan de sensibilisation à la cybersécurité pour tous les employés.

D’autre part, l’application de normes de sécurité telles que la norme ISO 27001 et la mise en place d’un système de gestion de la sécurité de l’information (SGSI) basé sur cette norme permettent de gérer et d’exécuter les mesures appropriées pour protéger les informations et, par conséquent, de limiter les menaces découlant d’attaques malveillantes.

Solutions en matière de cybersécurité

La technologie est également essentielle pour fournir aux entreprises les solutions de cybersécurité nécessaires pour se protéger des cyberattaques et pour pouvoir mettre en œuvre les contrôles nécessaires pour protéger leurs actifs.

Il faut protéger à la fois les dispositifs finaux et les réseaux qui permettent leur connectivité et le cloud ou les serveurs pour le stockage des informations. Pour ce faire, il existe des systèmes de cybersécurité tels que :

  • Pare-feu.
  • Prévention et détection des intrusions IDS / IPS.
  • Protection contre les logiciels malveillants.
  • Cryptage des communications.
  • Filtrage de DNS.
  • Logiciel anti-virus.
  • Solutions de sécurité du courrier électronique.
  • Solutions de sécurité sur le web ou solutions SIEM pour la surveillance.
  • Etc.

Sensibilisation

Il convient de rappeler que les utilisateurs finaux constituent la première ligne de défense contre la cybercriminalité. Il est donc essentiel qu’ils disposent de toutes les connaissances et compétences nécessaires pour protéger la compagnie et être attentifs à toute attaque potentielle qui pourrait survenir. Pour cela, la création d’un programme de sensibilisation à la cybersécurité est le meilleur moyen d’éduquer le personnel et de créer une culture de sécurité.

Chez GlobalSuite Solutions, nous disposons du logiciel GlobalSuite® qui facilite l’automatisation et la gestion de la norme ISO 27001 pour optimiser un système de gestion de la sécurité de l’information (SGSI). La polyvalence du logiciel permet de répondre aux exigences les plus complexes de manière abordable et intuitive, ce qui contribue à l’obtention de la certification de la norme ISO 27001 et améliore donc la cybersécurité de l’entreprise. Nos équipes de consultants spécialisés apportent les conseils et le soutien nécessaires pour aider les entreprises à obtenir la norme ISO 27001

D’autres articles